Je le pense, je le dis

Quelques mois avant la primaire à droite et la (probable) primaire à gauche qui ne laisseront personne indifférent, sans pour autant susciter de passions incontrôlées, voici par exemple une de mes réflexions …….

La recrudescence des manifestations catégorielles de « tous poils« , pour obtenir, sans efforts, de la collectivité des avantages inexistants pour certains, mais surtout supplémentaires pour d’autres déjà largement favorisés par rapport aux premiers.

Que répondre à cette femme, interrogée sur une grande radio (RTL) à ce sujet, qui nous dit « qu’elle conçoit mal de travailler dur avec un salaire à peine plus élevé que le SMIG alors qu’elle pourrait tranquillement rester chez elle avec des allocations de toutes sortes et autres aides diverses, en descendant de temps en temps dans la rue sous la pression de syndicats profiteurs de la misère humaine ou d’associations poursuivant le même but ».

Alors, tort ou raison ?

Elle a raison, car dès l’instant ou les allocations servies aux demandeurs rejoignent le plafond des salaires minimaux appliqués dans notre pays, il est bien sur plus intéressant de rester « chez soi » plutôt que de se lever le matin pour travailler, sachant que plus de la moitié de notre temps donc de notre salaire partira en impôts et taxes diverses pour les distribuer à ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas travailler.

Elle a tort, car il est évident, qu’un être humain ne peut vivre dans notre société avec des revenus aussi bas que ceux qu’il perçoit en ce moment. Tout le monde devrait, d’après nos donneurs de morale et de leçons, pouvoir vivre dans la dignité.

Mais alors, que faire ?

Peut-être, tout simplement, avant de tout attendre d’un Etat obèse et impotent, commencer par retrouver soi-même les valeurs que nous avons (volontairement ?) perdues.

Honnêteté, humilité, courage, sincérité, quelques valeurs aujourd’hui mises à mal par ceux qui sont en charge de les enseigner et de les pratiquer (parents, enseignants, éducateurs, politiciens, et maintenant sportifs et autres minorités malveillantes ….).

Le respect de ces valeurs, permettrait de résoudre un nombre incroyable de problèmes :

– Honnêteté : ne pas tricher avec la société donc avec ses citoyens permettrai de récupérer des sommes actuellement perdues par le vol, gaspillage, détournement « officiels et officieux », tricheries individuelles et j’en passe, car même à titre individuel, cette tricherie concerne tous les budgets publics ou privés.

Restons honnêtes bon sang !!!

– Humilité : en effet, nos moralistes et donneurs de leçons jouent un peu trop avec le problème de la misère pour ne pas montrer qu’ils sont avant tout carriéristes, avec le seul objectif d’assouvir leurs ambitions. Ils sont de plus en plus nombreux a être « mis en examen » pour abus de biens sociaux, et pourtant ils ne sont pas tous des politiciens. Seulement, ils prennent vite le « melon », dès que le succès frappe à leur porte.

Restons humbles bon sang !!!

– Courage : il faut bien le dire, si si, de plus en plus on ne veut que du temps libre, tout en continuant, bien sur, de revendiquer du salaire et des primes, voire une baisse de toutes les cotisations qui grèvent un bon tiers de notre paye. Pourtant, à quoi peuvent bien servir 5, 6, 7, ou 8 semaines de congés avec des semaines de 35, 30, ou 25 heures de travail, si c’est pour les passer enfermés dans son appartement pour cause d’insuffisance budgétaire.

Au nom du travail pour tous, on demande à chacun de ne plus travailler. INEPTIE et MENSONGE, car on voit bien ou cela nous mène, la semaine de 35 heures ou moins avec au bout l’annualisation du temps de travail qui a complètement bouleversé la vie familiale, à cause du travail la nuit, le samedi et le dimanche, avec des journées de 4 heures et puis des journées de 10 ou 12 heures, avec bien sur dans la majorité des cas une baisse déguisée des salaires (absence d’augmentation générale, suppression des primes et que sais-je encore, mais cela devrait amener de l’emploi, miam miam ….. Soyons courageux bon sang !!!

– Sincérité : il faut avoir le courage de dire les choses comme elles sont, Le travail c’est la santé. L’honnêteté redonne la richesse perdue, pas seulement financière, mais aussi morale, ne trichons pas avec nous-mêmes, et nous seront honnêtes avec les autres, enfin restons humbles, car ce que nous faisons nous le faisons aussi pour les autres. Respectons les règles fixées, tous, et tout ira mieux et les premiers bénéficiaires seront les faibles et les pauvres, et ainsi seulement diminuera l’exclusion inadmissible dans un pays aussi riche que le notre.

Je n’oublie pas que nous vivons sous dictature socialiste, ce qui fait que, bien sur, tout est définitivement foutu dans ce qui fut la France des lumières, une étoile s’est éteinte dans l’obscurantisme socialo-communiste !

Et tant pis si ça pique !!

Le 19 mars 2016

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s