Père Noël, méfie-toi des Ayatollahs de la pensée unique !

Petit papa Noël, quand tu descendras du ciel, fais gaffe, tu risques de tomber de haut.

En un an, la situation par chez nous s’est sensiblement détériorée. Nos petits souliers sont encore plus vides que l’an dernier et, autant te le dire franco, si tu pouvais les remplir avec tout ce qui te passe sous la main, ce ne serait pas de refus.

Car, comprends-tu, avec les impôts, les taxes, la hausse du gaz, de l’éléctricité et les retraites qui fondent plus vite que la banquise, les temps sont durs, très dur.

PereNoel

Il faut te prévenir, pendant qu’on y est, que tu n’es plus en odeur de sainteté. Méfiance en donc descendant du ciel car les Ayatollahs de la pensée unique sont passés à l’action !

Les comités de vigilance laïque et les Ayatollahs de la pensée unique ont déjà dézingué les crèches, ils ont juré d’avoir ta peau.

Car, vois-tu, petit papa Noël, le problème, c’est ton nom de famille. Trop connoté, trop clivant, ces Ayatollahs de la pensée unique ne sauraient accepter plus longtemps ce nom diabolique a leurs yeux, tu es l’incarnation des vieux réacs, ils ne le supportent plus !

Pour te donner une idée, on ne dit plus « vacances de Noël », mais « vacances d’hiver ». Il ne faut plus souhaiter « joyeux Noël », mais « bonne bouffe ».

Et puis ne cherche pas les cheminées, elles ont été bouchées à cause des particules fines. Tout ça a cause de ces Ayatollahs de la pensée unique.

Surtout, et c’est très important, tâche aussi de rester éloigné des petits enfants.

L’an dernier, on t’a vu sur Closer caresser la tête des petits garçons et leur donner des bonbons.

T’as vraiment envie de te retrouver poursuivi et mis en prison pour pédophilie par ces Ayatollahs de la pensée unique ?

Et la mère Noël, elle est où ? Il était convenu que, une année sur deux, pour respecter la parité imposée par ces Ayatollahs de la pensée unique, tu céderais la place à une femme.

Question mobilité, tu peux revendre le traîneau sur le Bon Coin. Sauf si tu vas à Tignes. Ailleurs, la neige ne tombe plus. Sinon, prends un vélib, comme tout le monde, ça fera père Noël normal.

Ah oui ! Ne sois pas surpris si les enfants ne te reconnaissent plus. Les psys de ces Ayatollahs de la pensée unique ont détecté que le choc émotionnel provoqué par la révélation que tu n’as pas d’existence physique est de nature à induire à l’adolescence de brusques changements du comportement, des conduites à risque, des troubles alimentaires et des pensées suicidaires.

Du côté des adultes, désolé de te le dire, mais plus personne ne croit en toi. Sauf peut-être à l’Élysée.

Alors, petit papa Noël, fais très attention, si tu veux continuer de descendre avec ton traineau pour les fêtes de Noël, (pardon, ton nom a été rayé par ces Ayatollahs de la pensée unique), car tu risques d’entrainer en prison avec toi, tous ceux qui croient encore a ton nom, NOËL !

Le 24 décembre 2014

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s