Ce que les médias ne disent pas sur le PS !

EXCLUSIF – Selon les informations d’Europe 1, au 31 juillet, le parti socialiste enregistrait une baisse record de 60% des recettes de cotisation, par rapport à ce qui été prévu au départ.

Baisse historique. Selon des documents internes consultés par Europe1, le Parti Socialiste s’apprête à enregistrer une baisse de record des adhésions au Parti.

Les révélations d’Europe1 laissent apparaitre un Parti Socialiste en mauvaise santé financière. En effet, selon la station de radio, au 31 juillet, le PS a enregistré une baisse de 60% des recettes de cotisation par rapport aux prévisions. Un véritable coup dur financier.

Dans le budget prévisionnel du parti, il était prévu que les cotisations des adhérents permettent une recette de 2 300 000 euros. Or, au 31 juillet, selon les documents consultés par Europe1, la recette était de … 530 369 euros, soit une baisse de 60% des adhésions.

Défaite dans toutes les élections locales, affaires Thévenoud, Guérini et consorts … Beaucoup de faits d’actualité expliquent ce net recul des adhésions. Europe1 a contacté certaines grosses fédérations socialistes, qui confirment perdre énormément d’adhérents.

A Dunkerque par exemple, le PS a perdu la moitié de ses adhérents.

Des revers électoraux en cascade, un président impopulaire, un parti divisé, … 2014 est une année sombre pour le Parti socialiste. Et cela semble se ressentir auprès des militants, qui désertent le parti en masse. Selon ce document interne qu’Europe1 a pu consulter, les recettes liées aux cotisations d’adhérents sont en chute libre.

A lire aussi : Dur dur d’être porte-parole du PS…

– 60% de recettes en moins ? Dans son budget prévisionnel 2014, le PS tablait en effet, au départ, sur 2.300.000 euros de recettes d’adhésion. Or, au 31 juillet, on en était à… 530.369 euros. 60 % de déperdition à ce stade de l’année, c’est du jamais vu.

Si l’on en reste à ce rythme là, on peut s’attendre, sur l’année entière, à des recettes 50 à 60% inférieures à ce qui été prévu au départ, selon un membre du parti en charge des adhésions. D’autant que ces premiers chiffres datent d’avant le remaniement, et d’avant l’affaire Thévenoud.

Voici une partie du document interne. La première colonne représente les recettes, en euros, des cotisations des adhérents attendues, à l’origine, pour 2014. La deuxième colonne représente, à gauche, les prévisions attendues au 31 juillet. A droite, toujours dans la deuxième colonne, on peut lire les recettes effectivement perçues au 31 juillet. Dans la troisième colonne, on peut lire la différence entre ce qui était attendu au 31 juillet, et ce qui a été effectivement perçu.

06112014ps

Une hémorragie en région. Europe1 a sondé une quinzaine de fédérations socialistes. Résultat : il y a des pertes partout. La fédération du Nord, l’une des plus importantes, comptait jusqu’à présente 9.000 cartes. Elle espère désormais en garder 8.000 à la fin de l’année.

Dans certaines sections, à Dunkerque par exemple, on a perdu la moitié des adhérents. En Charente-Maritime, sur les 1.000 militants, à ce jour, 500 participent effectivement à la vie du parti. En Gironde, certaines sources évoquent un effondrement de 4.000 à 2.000 cartes. Dans le Rhône, on prévoit 500 adhérents perdus sur 4.000. Et dans l’Isère, ce sont 1.000 adhérents sur 2.000 qui n’ont pas repris leur carte. Et la liste est loin d’être exhaustive.

Qui ose parler encore d’une gauche forte et majoritaire dans le pays ?

Le 31 octobre 2014

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s