Le changement, c’est toujours maintenant !

Mais c’est aussi toujours Couac … couac … couac et … re-couac !

Le changement, ce fut la révolution de palais qui a instauré le règne médiocre de « Porcinet Sudoripare », celui qu’on a appelé le “petit homme”, à l’esprit petit-bourgeois, dépourvu de toute authentique culture politique mais élu par erreur en mai 2012 a la fonction suprême pour notre plus grand malheur !

On a vite vu que le programme politique non écrit correspond, en réalité, à la “collectivisation idéologique des esprits” par la propagande anarcho-gauchiste du syndicat de la magistrature et la propagande homosexuelle-bi-trans des activistes du lobby LGBT.

Pour un changement, c’est un changement ! La guerre contre la finance, contre l’esprit d’entreprise, contre la famille, contre les classes moyennes et contre la population qui travaille, contre la paix civile dans les quartiers, et même contre les Africains chez eux, font du “petit homme”, « Porcinet Sudoripare », un juste héritier des calculs politique de Napoléon III, empereur des Français, celui que Victor Hugo a justement appelé Napoléon le “petit”, du fait de la comparaison impossible avec Napoléon 1er, mort à Sainte Hélène.

« Porcinet Sudoripare »  le “petit” a donc provoqué et aggravé la “désindustrialisation à pas de géant“, par les campagnes fiscalistes menées contre la finance, contre l’entreprise et contre la production de richesses dans le pays.

Pape du socialisme solitaire de salon“, détrôné par l’explosion des mécontentements dans toutes les composantes de la société, « Porcinet Sudoripare »  n’aura pas attendu deux ans pour donner son avis sur tout, pour “condamner avec la plus grande fermeté“, tout ce qui arrive dans le monde et qu’il ne comprend pas, imitant en cela son compère Obama.

Avec le slogan de la médiocratie politique du règne finissant de « Porcinet Sudoripare » : “Le changement, c’est maintenant !le bon peuple a eu droit au programme fiscaliste de l’incompétence, de l’impuissance et de l’amateurisme de l’État-PS ruinant un peuple en fabriquant des millions de « sans dents » ou d' »illétrés » et des « pauvres » dixit Macron le fortuné !

Le changement, c’est la révolution homosexuelle-bi-trans des activistes du lobby LGBT et la société pervertie qui en sera issue. Ce qui frappe les esprits, à propos du “changement, c’est maintenant“, c’est l’extrême versatilité du diagnostic économique et l’extrême pauvreté de l’intelligence politique de « Porcinet Sudoripare ».

La problématique économique et politique de la république socialiste est le déni de réalité et le refus d’entreprendre les réformes, indispensables et urgentes, pour redresser le pays. La méthode politique de « Porcinet Sudoripare » est fixée sur l’attentisme et ses principaux concepts économiques sont fondés sur la croyance, commune à tous les alcooliques, que tout s’arrangera sans effort : “demain” !

Dès les tous premiers mois du règne médiocre de « Porcinet Sudoripare », on a eu droit aux attaques légales en règle contre la société et la famille traditionnelles, avec la dictature des activistes du lobby LGBT, le terrorisme intellectuel des “ABCD de l’égalité et le néo-communisme de la démocratie soumise aux diktats de l’État-PS !

On comprend que l’incompétence économique, l’impuissance dans la gestion des affaires économiques et financières, et enfin l’amateurisme politique de « Porcinet Sudoripare »  ont nourri de vives polémiques, non seulement entre « Porcinet Sudoripare » et les principaux leaders de l’opposition, mais aussi, au sein du camp socialiste, avec les représentants les plus en vue de l’opposition de gauche.

C’est pourquoi « Porcinet Sudoripare » est dans l’impasse et en particulier les dirigeants de son gouvernement de façade, lequel se borne à appliquer et à affiner la théorie politique et économique fumeuse élaborée par le “Pape du socialisme solitaire de salon“, « Porcinet Sudoripare ».

C’est peu de dire que l’analyse politico-économique de « Porcinet Sudoripare » ne relève pas du genre de la perspicacité prospective !

Finalement, “Plus ça change, plus c’est la même chose !” Le nouvel idéologue en chef de la “social-démocratie à la française”, « Porcinet Sudoripare » est encore et toujours confronté à la “question économique”, qui constitue pour le gouvernement de façade de l’État-PS, un double défi.

C’est d’abord un défi doctrinal, car le dogme des activistes de l’idéologie socialo-marxiste en faveur de la “collectivisation dogmatique des esprits ne lui permet pas de rendre compte d’un processus avancé de désagrégation d’une société libérale, par l’aggravation inexorable des statistiques des “vrais” sans-emploi, en conséquence de la “désindustrialisation à pas de géant” réclamée par la propagande anarcho-gauchiste et libertaire des verts et de l’ultra-gauche, qui nous rappelle l’époque bénie du “ministère du temps libredes glorieuses années Mitterrand.

Mais c’est aussi et surtout un défi politique, devant lequel on se demande quel rôle ce soi-disant sauveur du pays et de la gauche socialo-attentiste, « Porcinet Sudoripare » prétend incarner ?

C’est sur l’appréciation de la politique de l’État-PS et de la stratégie du nouvel idéologue en chef de la “social-démocratie à la française“, que se produit le schisme du camp socialiste.

L’attitude des élus PS, vis-à- vis de la “social-démocratie à la française“, constitue désormais un point de clivage fondamental : à la tête de l’État-PS, le “petit homme”, « Porcinet Sudoripare », est exposé à la critique classique qui fait sûrement de lui, aux yeux de tous les vrais communistes d’aujourd’hui, un “social-traître“, qu’ils ont contribué à placer, par leurs votes,  à la direction de la république socialiste, rôle que lui conteste d’ailleurs le parti de gauche du tribun Mélenchon.

Par conséquent, l’incompétence, l’impuissance et l’amateurisme de l’État-PS se retournent contre la doctrine révolutionnaire de l’idéologie marxiste et contre le rôle historique de la classe ouvrière, pour imposer à tous l’idéologie de la “social-démocratie” qui n’avait pourtant jamais réussi à s’imposer dans le pays.

On peut comprendre alors que le “petit homme”, « Porcinet Sudoripare », prétendrait ravir au SPD allemand une doctrine digne de l’ancien mouvement socialiste du 19ème siècle.

C’est pourquoi, le nouvel idéologue en chef de la “social-démocratie à la française” est devenu la “bête noire” des élus communistes, qui cherchent à ruiner définitivement son peu d’autorité politique en le présentant, aux yeux de l’opinion de gauche, sous la figure méprisable du “social-traître.

C’est donc à son déshonneur, autant qu’à sa perte d’influence morale et politique, en France, en Europe et dans le monde entier, que son manque de conviction morale est devenu indéfendable, dans ce débat critique que soulèvent les élus les plus virulents de l’opposition de gauche, à propos de son indécision habituelle et de ses compromis politiques absurdes, fardés des apparences trompeuses de la “synthèse”.

Quoi qu’il en soit ce débat ne peut pas apporter un démenti cinglant à la réalité historique qui a montré que les dirigeants du système marxiste-léniniste ont créé les premiers camps de concentration. C’est ainsi qu’ils ont convaincu les peuples que le marxisme politique produit fatalement la montée du totalitarisme, selon la doctrine désuète de la dictature du prolétariat, destinée à abolir la lutte des classes et la domination de l’État, jugé compromis avec le système capitaliste oppresseur des masses.

Encore 932 jours de ce régime de « Porcinet Sudoripare » et de sa “social-démocratie à la française” achèvera l’œuvre de destruction de la France sauf si ….. si ….. si …..

On garde espoir ? Encore un peu ?

Le 17 octobre 2014

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s