RSA: Assistés, assistanat on en parle ?

En 2011 Laurent Wauquiez qualifiait le RSA de cancer de la société et dénonçait les dérives de l’assistanat. Il préconisait aussi que les bénéficiaires des minimas sociaux puissent assurer 5 heures de travail à vocation sociale.

Et c’est bien le seul point sur lequel je suis d’accord. Travailler pour les collectivités serait un bon moyen pour ces bénéficiaires de renouer non seulement avec le travail mais aussi de se ressociabiliser ainsi que de se constituer un réseau.

Le réseau étant extrêmement important car aujourd’hui un travail se trouve à 60% grâce a ce que l’on appelle marché caché.

Le souci Monsieur Wauquiez c’est que votre mot « assistanat » a donné lieu à un autre mot qui est « assisté« . Un terme extrêmement péjoratif utilisé aussi bien pour les chômeurs, les récipiendaires du RSA ou les personnes bénéficiaires de l’AAH.

En utilisant ce mot vous avez aussi fait le lit du Front National qui n’en attendait pas moins.

Étant moi-même de droite depuis que je suis en âge de voter (1981), je trouve horrible de qualifier ces hommes et ces femmes d’assistés. C’est dégradant et stigmatisant. Et le pire c’est que ce mot est aussi repris par les militants de mon parti l’UMP.

Mais parlons du RSA en décembre 2013 le nombre de bénéficiaires étaient de 2 100 414 soit une augmentation de 6,9 % en un an.

 BeneficiairesRSA2013

Parmi eux 33 % sont des familles monoparentales. Ce sont ces familles qui sont les plus touchés. En effet comment concilier travail et garde d’enfants. Dans les moyennes et grandes villes il existe bien des crèches mais leurs nombres sont limitées et les places rares. De plus les horaires de travail ne sont pas forcément en adéquation avec les horaires des crèches. Et je ne parle même pas des écoles.

Alors comment faire pour ces familles monoparentales. Il existe bien des associations mais la encore point d’horaires en adéquation. Embaucher une nounou mais comment la payer quand vôtre travail ne vous rapporte pas plus que le SMIC. Quand on sait que ces personnes sont souvent employées à mi-temps … et la encore les horaires ne leurs seront pas adaptés.

Alors Monsieur Wauquiez comment doivent faire ces 33 % de familles monoparentales. S’adresser à la Fondation K D’urgence http://www.kdurgences.org/ ? Mais cette Fondation à t-elle les moyens de gérer toutes ces familles ?

Parlons maintenant des accidentés de la vie. Il y aujourd’hui en France 150 000 SDF (14 % des bénéficiaires du RSA) qui ont tous plus ou moins des addictions. Comment leur faire reprendre un travail avant de leur faire faire un sevrage, les remettre en appartements puis leur donner des stages de réinsertions ?

Et puis il y a les bénéficiaires du RSA santé car ils n’ont pas une pathologie suffisante pour avoir l’AAH dont les critères d’élections sont de plus en plus difficiles et que la MDAH a aussi une politique de quotas qui lui ne lui permettra plus fin juin d’allouer cette allocation car la MDAH n’as simplement plus d’argent !

Maintenant il y aussi des personnes qui se satisfont de ces minimas sociaux, certains sont français, d’autres viennent dans nôtre pays pour toucher ces minimas.

Pour ces seconds une loi serait facile à créer pour que la personne arrivant en France justifie d’un certain nombre d’années de travail dans notre pays pour pouvoir en bénéficier.

Cela limiterait ou éviterait l’immigration sociale massive en France.

Pour mes amis de l’UMP, la CAF distribue chaque année 10 milliards de prestations sociales en France. La fraude aux prestations sociales représente 141,4 Millions soit 0,014 % du total des prestations.

Mais parlons aussi du gaspillage et des projets fous de nos hommes politiques.

✔ 2 musées de la mer à Biarritz : 41 millions d’€

✔ le musée fantôme du cinéma d’Angoulême : 13 millions d’€

✔ 2 aéroports à 50 km d’écart Lyon et Grenoble : 600 millions d’€

✔ L’hôtel de région d’Auvergne : 82 millions d’€

✔ L’hôtel de la région Rhône Alpes : 200 millions d’€

✔ L’autoroute déserte Lagon – Pau : 1,2 milliards d’€

✔ Le gouffre de la patinoire de Marseille : 56,7 millions d’€

✔ Le tunnel du train Genève-Annemasse : 234 millions d’€

✔ Région Île de France : loyers, membres de cabinets fantôme : 212 millions d’€

✔ Régions Île de France, voyages à l’étranger : 270 millions d’€

✔ Régions Île de France subventions pour 3500 associations : 536 millions d’€

✔ Aéroport Nôtre Dame des Landes qui ne sert à rien : 880 millions d’€

Total de ces projets ne servant que l’ego de ces élus : 4,325 Milliards d’€

4,325 milliards d’argent du contribuable gaspillé pour 141,4 millions de fraude aux prestations sociales. Amazing dirait un américain !

Et je n’ai parlé que d’argent gaspillé, pas de fraudes de certains politiques.

D’accord il faut combattre toutes les fraudes. Mais que nos hommes politiques de tous bords balaient déjà devant leurs portes.

En étant exemplaires vous que nous avons élu, donneriez certainement l’envie aux français de ne pas frauder !

Alors la questions est double :

1 – Qui sont les vrais assistés(e) qui profitent de l’argent des impôts des français ?

2- Que pourrait on faire pour avec tout cet argent gaspillé pour des projet pharaoniques ?

Mais Monsieur Wauquiez pourquoi tant de chômeurs et de bénéficiaires du RSA en France ?

Parce que depuis 1981 le tissu économique français disparaît sous l’effet de la mondialisation.

Mr le Président François Mitterrand a, à lui seul, détruit la métallurgie française ainsi que les bassins miniers. Et la encore ce ne sont que des exemples connus, on pourrait aussi parler des chantiers navals.

Et puis les fameuses 35 heures, qui comme nous le faisaient croire les socialistes, le travail pourrait se partager. Quelle utopie !

Depuis 1981 le chômage n’a cessé de croître sauf sous le gouvernement de Mr Le Président Chirac et en fin de la Présidence de Nicolas Sarkozy ou on a esquissé une nette tendance baissière.

Et lorsque ces chômeurs sont en fin de droits, ils passent dans la colonne RSA, la machine à broyer des vies.

Mais il est aussi un critère qui fait que le nombre de bénéficiaires du RSA augmenté.

C’est vrai que peu de personnes ont envie de se crever à la tâche de nos jours.

Mais cela ne veut pas dire qu’ils sont devenus fainéants; cela veut dire que les incitants économiques ne sont plus très efficaces.

Et c’est à vous hommes politiques à qui nous donnons mandat de faire en sorte que ces incitants économiques redeviennent attractifs.

Alors mes amis de l’UMP arrêtons de qualifier toutes les personnes sans emplois d’assistées.

Arrêtons parce que nous faisons nous-même le lit du Front National en utilisant ce terme odieux.

Marc-Francois Antinori

Le 01 juillet 2014

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s